La poussée dentaire chez le bébé

bébé avec brosse à dent dans la boucheQue ceux qui pensent que bébé a la belle vie, nourri, logé, blanchi et bénéficiant d’un maximum de câlins, tentent d’imaginer le calvaire que représentent les poussées dentaires pour ce petit être sans défense, qui ne comprend pas pourquoi tant de souffrances lui sont infligées.

 

Difficiles débuts dans la vie

Seuls les adultes qui ont leurs dents de sagesse peuvent avoir une vague idée des douleurs que subit un bébé qui doit supporter la poussée de vingt dents entre six mois et deux ans et demi. Nez qui coule, salivation, gencives gonflées, diarrhée accompagnée d’érythèmes fessiers et douleurs insupportables, voilà un tableau bien peu réjouissant qui d’ailleurs entraîne souvent une perte de l’appétit assez logique. En fait, c’est déjà pendant la grossesse que les dents de bébé commencent à pousser, formant des sortes de bourgeons qui sont les prémices des futures dents. La période d’apparition de la première dent est variable en fonction des bébés, l’exception étant Napoléon qui avait sa première dent à la naissance, alors que la plupart doivent attendre leurs six mois pour voir apparaître une première incisive. Toutefois, pas de panique si bébé n’a toujours pas de dents à un an, rien d’anormal.

Comment aider son bébé ?

Une fois identifiée la raison des pleurs de bébé, tout parent qui se respecte va faire le tour des solutions permettant de soulager cette souffrance intolérable. L’anneau de dentition est une aide précieuse, car bébé pourra le machouiller à volonté et, passé au réfrigérateur, il aura un effet anesthésique. À partir de six mois seulement, une carotte lavée et épluchée, peut aider bébé de plusieurs façons, il pourra la machouiller et en plus elle aidera à réguler son transit intestinal généralement très perturbé. Le massage des gencives, avec ou sans baume apaisant, aide aussi bébé, sans oublier un massage de tout le corps qui lui permettra d’oublier la douleur pendant quelques minutes. Du côté des médicaments on pourra tenter l’homéopathie, avec Chamomilla 5CH, ou autre produit conseillé par le pharmacien. Le Paracétamol ou l’Ibuprofène sont des anti-douleurs efficaces, mais il est préférable de consulter un médecin avant de lui administrer ces médicaments. Enfin, si certains parents désespérés envisageaient d’aider la dent à sortir, c’est une très mauvaise idée. En effet, le risque est important de provoquer une infection qui serait encore pire.

Et après…

Une fois ces vingt dents acquises, ce n’est pas parce qu’elles ont une courte durée de vie qu’il faut les négliger, d’autant que de bonnes habitudes prises très tôt ont des chances de rester pour toute la vie. Le brossage des dents est donc une très bonne habitude, deux fois par jour, le matin et le soir avant de se coucher, et sans dentifrice pour les plus jeunes, car cela pourrait les dégoûter. Enfin, pour éviter les caries, on limitera les apports en sucre et jus de fruits dans les biberons, on ne laissera pas bébé dormir avec un biberon et on limitera l’usage de la tétine, car c’est la salive qui transporte les bactéries responsables des caries.

Image: Fotolia, 29013867, baby beim Zähne putzen, st-fotograf

Similar Posts: